SEO : les backlinks appelés à devenir moins importants

Lors d’un épisode du Podcast Search Off The Record, John Mueller a évoqué la moindre importance des backlinks à l’avenir en SEO.

C’est un des trois piliers du référencement naturel avec la technique et le contenu. Les liens retour (ou backlinks en Anglais) permettent de conférer de l’autorité à un site. C’est parce que des sites, eux-mêmes d’importance, renvoient vers un autre qu’il est mieux positionné dans les résultats de recherche, donc, en quelque sorte, recommandé par Google.

Les backlinks font partie des 3 facteurs les plus importants de l’algorithme de classement de Google avec le contenu et RankBrain.

Backlink, pilier du SEO à la dérive ?

En théorie, les backlinks découlent des deux autres piliers. Votre site est techniquement au poil ce qui procure une bonne expérience utilisateur. Il dispose de bons contenus qui répondent aux questions que se posent votre audience. Par conséquent, d’autres sites vont vous « recommander » en faisant « naturellement » un lien vers le vôtre. D’où le fait que l’on parle de « référencement naturel ».

Mais dans ce domaine, comme dans d’autres, la dénomination anglaise est peut-être la plus pertinente. En Anglais, nous parlons d' »optimisation des moteurs de recherche » (« Search Engine Optimisation » ou SEO). L’idée d' »optimiser » va à l’encontre de celle de référencement naturel. Bien souvent, les liens ne s’obtiennent pas naturellement mais en allant les chercher : échange de liens, article invité, achat de liens, réseau de blog… Ce ne sont pas les moyens qui manquent pour « optimiser » l’autorité d’un site ce qui a conduit à des dérives comme la prolifération des backlinks spammy venant de sites n’ayant pas de trafic, avec des ancres suroptimisés…

Backlinks : un facteur secondaire en SEO ?

C’est pourquoi Google, par la voix de John Mueller, envisage à l’avenir de réduire leur poids dans le positionnement d’une page web. Les progrès faits en matière d’IA permettent notamment de mieux comprendre le contenu et, ainsi, de mettre en valeur le contenu utile l’instar du Helpful Content Update. Il est donc possible de réduire le poids des backlinks, et ce, d’autant plus s’ils perdent du sens.

D’ailleurs, John Mueller dit expressément que c’est quelque chose qui a déjà été fait.

Pour autant, les backlinks resteront importants car nous aurons toujours le souci de « trouver une page d’une manière ou d’une autre ».

Dans quelle mesure ? John Mueller ne le précise pas.

Laisser un commentaire