Comment faire de la rédaction web sans faute de Français ?

La rédaction web implique de savoir écrire en Français sans faute sous peine de faire fuir les internautes. Le blog d’un rédacteur web passe en revue pour vous quelques méthodes et outils pour améliorer votre orthographe et votre grammaire.

En dépit d’un temps froid et pluvieux, nous sommes bien en été. L’époque des campings, des voyages, de la plage (enfin, peut-être pas cette année) et… des cahiers vacances !

Et oui, à l’instar des jeunes écoliers, c’est peut-être le moment de réviser votre Français pour écrire LE billet de blog de votre séjour à l’étranger ou de votre randonnée en montagne.

En effet, la maîtrise de la langue est la base de la rédaction web. Vous ne pouvez pas écrire sur un site internet si vous ne savez pas vous exprimer dans la langue que vous employez.

Cela sonne comme un truisme mais, pour être lu, vous devez être compris par vos lectrices et vos lecteurs.

Comment faire valoir votre expertise, si on ne comprends pas vos articles ?

Il en va également de votre crédibilité. Difficile de faire confiance à un commerce en ligne dont les fiches produit sont jalonnés de fautes d’orthographe. La maîtrise d’une langue est également un gage de qualité. Il ne s’agit pas seulement de rédiger un contenu intéressant. Ce dernier doit être sans faute. Il convient de rappeler qu’un contenu qualitatif en rédaction web doit obéir à trois critères :

  • l’expertise ;
  • l’autorité ;
  • la fiabilité.

Ce sont les critères EAT de Google (pour « Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness »).

Les conseils qui suivent valent aussi bien pour la rédaction web que pour tout autre document qu’il soit administratif, scolaire, professionnel… En outre, nous privilégierons les solutions gratuites aux outils payants.

Rédaction web et relecture

Comment donc faire de la rédaction web parfaite sur le plan de l’orthographe et de la grammaire, sans avoir à refaire sa scolarité ? Nous allons nous concentrer sur la langue française, qui est celle employée sur le blog d’un rédacteur web.

Une méthode simple consiste à se relire. Nombre de fautes d’orthographe ou de grammaire sont en fait des « coquilles » dues à en manque d’attention. Écrire un contenu prend du temps : entre la recherche de mots clés, la rédaction proprement dite ou encore l’optimisation SEO, il peut être tentant de publier rapidement son texte sans relecture.

C’est dommage.

Une relecture permet de repérer les fautes issues du 1er jet d’écriture, celles qui vous ont échappées car vous étiez concentrés sur le fond. Il est conseillé d’imprimer son texte sur papier car vous êtes beaucoup plus attentifs sur ce support.

De l’importance de la relecture en rédaction web

L’idéal est d’être relu par une tierce personne, voire plusieurs. Cela peut être un proche ou, pourquoi pas, une ou membre d’une communauté que vous suivez en ligne (par exemple, un groupe Facebook…). Ces personnes ont beaucoup plus de recul que vous sur votre texte. Elles seront donc plus enclines à repérer les fautes de Français, voire des erreurs sur le fond. Si vous avez les moyens et que vous n’avez pas le temps de vous relire (par exemple, parce que vous produisez du contenu en masse), il peut être envisageable de confier cette tâche à un freelance sur des plateformes comme 5euros.com.

Les méthodes traditionnelles

Si vous avez des doutes sur l’orthographe d’un mot, n’hésitez pas à recourir au bon vieux dictionnaire. Tout le monde a un Larousse ou un Robert chez soi. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave : vous pouvez retrouver leur version en ligne sur larousse.fr ou lerobert.com.

Astuce : Google n’est pas seulement un moteur de recherche. Lorsque vous entrez un mot mal orthographié et que vous validez la requête, il vous proposera automatiquement la bonne orthographe.

Google pour vérifier votre orthographe en rédaction web
Google pour vérifier votre orthographe en rédaction web

Autre tips : vous pouvez forcer Google à vous donner la définition d’un mot à l’instar d’un vrai dictionnaire. Pour cela, vous devez entrer l’opérateur « defined : » avant le mot.

Google_votre dictionnaire en rédaction web
Google_votre dictionnaire en rédaction web

Pour la conjugaison, vous avez le Bescherelle. Là encore, une version en ligne est accessible sur bescherelle.com. Il vous suffit d’entrer un verbe dans le champ pour obtenir sa conjugaison. De même que pour l’orthographe, Google peut être votre meilleur ami pour la conjugaison. Vous obtenez directement la réponse à votre requête quand vous tapez la requête suivi du mot « conjugaison » .

Google, pour votre conjugaison en rédaction web

Les solutions automatisées

Les logiciels de traitement de texte

Les outils informatiques actuels permettent de corriger automatiquement des textes entiers. Ainsi, les logiciels de traitement de texte comme Word ou LibreOffice sont dotés de fonctionnalités de correction orthographique. Si vous commettez une faute sur un mot, ce dernier est souligné. En cliquant droit, il vous est proposé une correction.

La fonctionnalité de correction orthographique de LibreOffice

Toutefois, ces outils sont loin d’être infaillibles et certaines fautes peuvent échapper à leur « vigilance ». Restez attentif !

Par ailleurs, il existe des solutions en ligne comme le site Scribens. Il vous suffit d’entrer votre texte dans le champ et d’appuyer ensuite sur « Vérifier ». Mais là encore, ce n’est pas la panacée.

Les outils en ligne

Dans les solution gratuites, Language Tool s’avère être plutôt performant. Ce logiciel Open Source se présente comme un outil d’assistance d’écriture en ligne. Bonne nouvelle : il est disponible en langue française, ce qui n’est pas le cas de tous les correcteurs automatiques comme Grammarly. Pour l’utiliser, il convient de copier/coller votre texte dans l’éditeur. Language Tool vous fait alors des propositions de correction.

Encore plus pratique : l’outil est disponible sous la forme d’un plugin sur le navigateur Chrome afin de corriger tous les textes qui s’affichent en ligne.

Précision : la version payante de Language Tool ne coûte « que » 4,92 euros par mois. À ce prix, vous bénéficiez d’un correcteur plus puissant qui traite également votre ponctuation, votre style et le ton de vos textes.

Enfin, il faut savoir que la suite Google dispose aussi de fonctionnalité de correction orthographique. Pour cela, il vous suffit juste d’avoir un compte Google. Dès lors, vous ouvrez un Google Doc à l’instar de n’importe quel autre logiciel de traitement de texte. Après avoir tapé votre contenu, rendez-vous sur l’onglet « Outils ». Vous n’avez plus qu’à cliquer sur vos options de correction dans « Grammaire et orthographe ».

Plus rapide, vous pouvez appuyer sur les touches Ctrl + Alt + X de votre clavier en même temps pour activer un raccourci qui ouvre directement le correcteur.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour écrire un texte sans faute de Français en rédaction web ?

Laisser un commentaire