10 outils gratuits et efficaces pour votre rédaction web

Besoin d’un petit coup de pouce pour travailler plus efficacement votre rédaction web sans vous ruiner ? Revue de 10 outils gratuits pour vous aider à produire du contenu.

Comme vous le savez, la rédaction web est une tâche chronophage. Elle ne se limite pas à la seule écriture d’un texte. Il faut notamment :

Même si la longueur d’un article n’est pas un critère de référencement naturel, les résultats les mieux positionnés dans Google sont longs. Si vous avez un blog, les bonnes pratiques recommandent d’écrire plus de 3 000 mots, sans compter la production de vidéos, d’infographies…

Dans ces conditions, certains outils peuvent vous aider à gagner en productivité. Les opérateurs avancés de recherche s’avèrent particulièrement efficaces pour obtenir des résultats précis dans Google et directement actionnables pour votre rédaction web. On peut aussi citer les raccourcis clavier indispensables pour « écrire » plus vite.

Dans le même esprit, je vous propose 10 outils redoutables pour vous aider dans votre travail de rédaction web. Simples d’accès, ils ne requièrent pas une installation ou une inscription préalable. Ils ont en plus l’avantage d’être gratuits ce qui est la bienvenue si vous n’avez pas les moyens d’investir dans des logiciels. Pour autant, ils restent fonctionnels : vous pouvez les utiliser aussi bien dans le cadre d’un blog personnel que pour un site d’entreprise.

📚 Scribens pour l’orthographe

C’est une évidence mais il faut le dire : un bon contenu est un contenu écrit en bon français. Un texte mal écrit s’avère rapidement désagréable à la lecture. Si vous avez pour objectif de faire valoir votre expertise, l’accumulation de fautes d’orthographes entache votre crédibilité.

Dans les faits, ce travail est plus difficile qu’il n’y paraît. Pour ma part, mon attention a tendance à décliner à mesure que je travaille sur un écran. Je laisse alors passer plus facilement des fautes d’orthographe.

Rageant.

Pour y remédier, il existe plusieurs solutions de correction automatique. Les logiciels de traitement de texte comme Word disposent de ce type d’outil. Toutefois, ils sont loin d’être infaillibles. Sachez qu’il existe des alternatives gratuites comme Scribens. Simple d’utilisation, il vous suffit d’entrer votre texte dans la page et d’appuyer sur « vérifier » pour que Scribens détecte vos fautes.

🖩 Combiendemots.com pour compter le nombre de mots

Si vous n’utilisez pas de traitement de texte, vous avez peut-être besoin de connaître la longueur de votre contenu. Pour cela, rendez-vous sur www.combiendemots.com.

Certes, le design ne paie pas de mine. Mais le site est plutôt complet. En plus de compter le nombre de mots, l’outil vous propose d’autres données comme le nombre de caractères, le temps de lecture ou encore le temps d’élocution.

🖊️ Smodin pour réécrire un texte

Vous avez la flemme d’écrire un contenu original ? Cette application est faite pour vous ! Elle s’appelle Smodin.

Accessible, il suffit d’entrer le texte que vous souhaitez réécrire dans « contribution » et d’appuyer sur « réécrire ». Le résultat est plutôt convaincant. Relisez-le quand même et corrigez si besoin est.

😀Emojiterra pour les emojis

Initialement utilisés pour les réseaux sociaux, les emojis ont contaminé les autres types de contenus web. Il peut donc être judicieux d’en placer dans votre rédaction web selon la thématique, votre cible, la tonalité de votre article…

Pour cela, j’utilise Emojiterra. Le site propose quantité d’emojis que vous pouvez reprendre par le biais d’un simple copier/coller.

📷 Unsplash pour trouver des images libres de droit

Une fois que vous avez rédigé votre texte, il convient de l’illustrer. Il s’agit d’apporter une touche visuelle afin de rendre la lecture moins aride. Mieux : comme le dit le dicton, « une image vaut mille mots ». Autrement dit, il peut être plus facile de faire passer une idée par le biais d’une d’image que par l’écrit.

Quelle image utiliser ? Vous pouvez créer vos propres visuels si vous êtes graphiste ou photographe. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous servir du web. Attention à bien vérifier que l’image est libre de droit. Si elle est protégée, il faut demander l’autorisation d’utilisation à la personne qui détient les droits d’auteur.

Pour utiliser librement une image, il convient de se rendre sur une bibliothèque d’images libres de droit. Je vous conseille Unsplash. Non content d’être gratuits, les visuels proposés sont jolis et plutôt nombreux. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, il existe d’autres bibliothèques de ce genre.

✏️ Pixelle pour trouver des illustrations originales gratuites

Le problème des images libres de droit est leur caractère générique. Gratuites, elles sont reprises à l’envie par les sites web dont les articles finissent par se ressembler. Une alternative consiste à piocher les illustrations d’artistes qui mettent librement à disposition leur création.

C’est le cas de pixelle.io. Le site propose aussi bien des images que des icônes, des avatars et des templates pour les réseaux sociaux. Le graphisme est à la fois classe et original.

📏 Compressor pour réduire la taille de vos images

Illustrer son site, c’est bien. L’optimiser, c’est mieux !

En effet, afficher des images sur une page web pèse sur les performances de votre site. Plus la taille de l’image est grande, plus les temps de chargement sont longs. Cela impacte l’expérience utilisateur (UX) car les internautes ont tendance à quitter un site internet si la page met trop de temps à s’afficher. Cela a aussi un impact sur votre référencement naturel avec la mise en vigueur prochaine des Core Web Vitals sur Google.

Pour éviter ces désagréments, il vous faut réduire la taille de vos images. Nul besoin de manipulations compliquées : il suffit de vous rendre sur compressor.io. Déplacez votre image dans l’encart du milieu bordé par des pointillés en faisant un « glisser/déposer ».

Le tour est joué !

Il ne vous reste plus qu’à télécharger votre image.

🔎 Plagiarism checker pour contrôler le contenu dupliqué

Vous avez publié votre contenu sans faute avec des images que vous avez compressé. Il faut maintenant vous assurez que personne ne s’est « amusé » à plagier votre texte. Cela poserait alors un problème de contenu dupliqué. Si vous n’avez pas pris les mesures nécessaires pour avoir l’antériorité, vous risquez d’être déclassé par Google.

Pour vérifier le contenu dupliqué, il existe une solution simple : plagiarism checker. Copier le texte que vous soupçonnez d’être dupliqué. Appuyez sur le bouton « vérifier le plagiat ». L’outil vous donne le niveau de plagiat en pourcentage ainsi que la source dupliquée.

Cela marche aussi avec les URL.

🥇 Seo Hero pour connaître vos positions dans Google

Votre contenu est publié depuis un bail et vous souhaitez connaître son positionnement dans Google ?

Facile !

Rendez-vous sur SEO Hero. Entrez le mot clé pour lequel vous souhaitez connaître votre position et l’URL de votre site. Appuyez sur le bouton rouge « Go ! Check Rank… »

Pratique pour optimiser ses articles ou connaître les sujets à succès.

Vous pouvez aussi géolocaliser votre recherche selon le pays ou la ville. Indispensable pour le référencement local de votre site.

❓ Answersocrates pour connaître les questions les plus posées dans Google

Un petit dernier pour la route.

Comment connaître les questions les plus posées sur Google ?

En se rendant sur answersocrates.com.

Entrez le nom du sujet recherché, le pays et la langue. Le site vous donne les PPA (« Peoples Also Ask »), les questions, les prépositions, les comparaisons et les requêtes associés à votre sujet.

De quoi vous donner des idées de contenus à rédiger.

Answer Socrates est une très bonne alternative à Answer The Public que l’on cite généralement dans ce cas.

Vous voilà maintenant armé pour donner un petit coup de boost à votre rédaction web. Sachez toutefois que cette liste est loin d’être exhaustive. D’ailleurs, peut-être avez-vous vos propres outils ! N’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Laisser un commentaire