Comment utiliser les opérateurs avancés sur Google pour sa rédaction web ?

Vous faites vos recherches sur Google au quotidien mais est-ce que vous connaissez les opérateurs avancés ? Le blog du rédacteur web vous donne les clés pour utiliser ces outils au service de votre rédaction web.

Il peut être parfois difficile de trouver le résultat souhaité sur Google. À la difficulté de trouver les bons mots clés s’ajoute la profusion de contenus qui inondent le web. Si on en croit le Blog du modérateur, il y a plus de 130 000 milliards de pages indexées sur Google. Ce n’est pas pour rien que nous parlons d’infobésité. Et la tendance n’est pas prête de s’arrêter !

Dès lors, comment effectuer une recherche précise sur Google ? Si l’algorithme de ce dernier n’a cessé de s’améliorer au fil du temps pour nous proposer des résultats toujours plus pertinents, il peut parfois être judicieux de lui proposer un petit coup de pouce. Et en rédaction web, ce n’est pas du luxe étant donné le travail demandé pour apparaître au top des positions des résultats de recherche Google : recherche de mots clés, netlinking, écriture d’un contenu qualitatif

Ce coup de pouce a un nom : il s’appelle opérateur booléen. Pour la petite histoire, l’adjectif vient du nom du mathématicien britannique George Boole qui est à l’origine des travaux sur la « théorie de l’information » exploitée aujourd’hui par Google.

Qualifié également d’opérateur de recherche ou avancé, il s’agit d’une requête spéciale permettant d’obtenir une information précise. Très utilisés dans le cadre du Google Hacking pour débusquer des vulnérabilités sur des sites web, les opérateurs booléens ont été réduits à peau de chagrin au fur et à mesure du développement de Google. Toutefois, leur efficacité mérite d’en passer en revue certains particulièrement adaptés pour un travail de rédaction web

Les opérateurs + et – pour ajouter ou exclure des termes de recherche

Commençons par le commencement avec les opérateurs + et -.

Comme son nom l’indique, + (suivi du second mot sans espace) permet d’inclure plusieurs mots dans une requête. Au hasard, si vous tapez « rédaction +pantalon », vous tomberez sur tous les résultats qui comprennent ces deux mots.

L'opérateur avancé +

Au contraire, si vous voulez exclure des mots de votre recherche, alors il faut utiliser l’opérateur – (le fameux « tiret du 6 »). Par exemple, voyons les résultats pour « rédaction » sans le mot « web ».

L’opérateur « site: » pour effectuer une recherche dans un site web

Plus intéressant, l’opérateur « site : » permet de retrouver un contenu précis dans un site internet. La requête se décompose de la manière suivante : vous tapez l’opérateur suivi de l’URL du site, puis des termes recherchés. Voyons ce que cela donne avec le site de votre serviteur accompagné de l‘expression « longue traîne ».

Dans le contexte de la rédaction web, cet opérateur est particulièrement utile pour savoir si un site web traite d’un sujet particulier. Il est d’autant plus pertinent si le site en question ne dispose pas d’un moteur de recherche.

L’opérateur « site : » a une autre fonctionnalité très intéressante si vous souhaitez réaliser un audit en référencement naturel : elle permet de connaître le nombre de pages indexées par Google.

En l’occurrence, le blog d’un rédacteur web a 86 pages indexées au moment où cet article est écrit. Si les résultats ne correspondent pas aux nombres de pages qui composent votre site, il est alors nécessaire d’entamer les démarches idoines dans la Search Console. De même, les résultats vous donnent les pages indexées que vous souhaitez éventuellement désindexer. En outre, l’ordre dans lequel s’affichent les résultats a son importance, les premiers correspondant aux pages les plus populaires.

Dernière chose sur l’opérateur « site : ». Vous pouvez l’employer pour les réseaux sociaux. On a tendance à l’oublier avec la généralisation des applications mais les réseaux sociaux sont aussi des sites web. En l’espèce, l’opérateur « site : » permet de se renseigner sur un sujet donné ou de savoir ce qui se dit sur votre marque.

« Inurl », « Intext », « Intitle » et « Inanchor » pour des recherches encore plus localisées

Les opérateurs peuvent aller très loin dans la précision. La preuve avec « Inurl » qui sert à trouver un ou des termes dans une adresse web. L’équivalent existe pour la recherche d’un mot ou d’une expression sur une page web, un titre ou un texte d’ancre : ce sont les opérateurs « Intext », « Intitle » et « Inanchor ».

Ces opérateurs avancés sont intéressants dans l’optique d’un travail d’optimisation de ses contenus. Ainsi, « Intitle » vous permet de voir les titres de la concurrence sur un sujet donné et de reprendre à votre compte ce qui marche en la matière. Cela est pareil pour les URL ou les textes d’ancres.

Les guillemets pour les recherches exactes

Les guillemets permettent d’effectuer une recherche exacte. Les termes de cette dernières doivent être compris entre les guillemets de la manière suivante :

Pratique pour savoir qui cite votre marque sur le web. Puisque tous les termes inclus les guillemets font l’objet de la recherche sans exception, cet opérateur est particulièrement utile pour détecter le contenu dupliqué.

« Before » et « after » pour des recherches chronologiques

Les opérateurs avancés servent aussi à effectuer des recherches dans le temps. Dans le cadre de la rédaction web, ils permettent d’aller chercher des contenus anciens dont vous pourriez vous inspirer en vous le réappropriant et en le mettant à jour. Cela pourrait donner la requête suivante pour les articles en rédaction web datant d’avant 2018 :

À l’inverse, l’opérateur « after: » est utile pour trouver des résultats récents. Envie de savoir ce qui se dit sur la rédaction web en 2021 ? Tapez la requête suivante :

L’astérisque pour avoir des idées de contenu

Vous êtes en manque d’inspiration ? Vous ne savez pas comment traiter un sujet ? Pour cela, il existe un moyen facile : l’astérisque (« * »). Il suffit de glisser avant ou après un mot et Google complète votre requête :

Cette méthode marche aussi pour trouver des mots clés populaires sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Combinez les opérateurs Google pour plus de créativité

La liste des opérateurs avancés que nous avons passé en revue est loin d’être exhaustive. Nous nous sommes concentrés sur ceux qui peuvent nous servir dans le cadre de la rédaction web. Maintenant, il faut savoir que leur puissance peut être décuplée en utilisant plusieurs opérateurs en même temps.

Par exemple, vous avez besoin de savoir si le blog d’un rédacteur web comporte des pages traitant à la fois de rédaction web et de SEO ? Cela donne la requête suivante :

Vous souhaitez accéder à une page typique d’un site web comme le formulaire de contact ? Essayez ceci :

Des opérateurs avancés pour écrire des articles invités

Écrire des articles invités sur un site ayant une certaine notoriété est une pratique courante pour se faire connaître et gagner des liens retours. Mais on ne sait pas toujours à qui s’adresser, surtout lorsque l’on débute. Heureusement, les opérateurs avancés sont là pour nous faciliter la tâche. Si vous commencez la rédaction web et que vous souhaitez écrire pour des sites qui font autorité, vous pouvez essayer la requête qui comprend les termes de recherche, les guillemets et l’opérateur inurl :

Ça marche aussi avec la requête « proposer un article » :

Des opérateurs avancés pour trouver des sites où publier des infographies

L’infographie est un contenu visuel particulièrement attractif susceptible de booster votre trafic ou de susciter des liens retour. Mais où trouver des sites susceptibles d’être intéressés par des infographies ? Là encore, nous les trouvons très facilement grâce aux opérateurs avancés et, plus spécifiquement, les opérateurs intitle et inurl :

Le premier résultat est le site Abondance tenu par le pape français du SEO Olivier Andrieu. Le Monsieur est très friand des infographies qu’il pioche un peu partout sur le web pour illustrer ses articles. C’est peut-être le moment de lui proposer une de vos infographies et obtenir en retour un backlink de qualité.

Pour finir, vous avez maintenant les clés en main pour exploiter la puissance des opérateurs avancés de Google au service de votre travail de rédaction web et de référencement naturel. D’ailleurs, peut-être que vous les utilisez déjà ? Partagez votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire